Des grives aux merles

Des grives aux merles

La réponse d'Allain Bougrain-Dubourg au mail d'un chasseur en colère...

A lire absolument, la réponse d'A B-D (3 juin 2018) au mail à lui adressé par un chasseur en colère (cf. liens ci-dessous).

 

Si certains d'entre nous entretenaient encore quelques illusions, la position du président de la LPO est ainsi parfaitement claire et habile à défaut d'être honnête.

Le texte mérite d'être lu dans sa totalité. Toutefois, en ce qui concerne  la capture des grives à la glu, on attachera un soin particulier à la lecture de la dernière partie de sa réponse.

"... qu’elle (la Chasse française) repense les pratiques cruelles et gratuites d’un autre âge comme le déterrage des blaireaux ou le piégeage des oiseaux à la glu, qu’elle s’attaque aux trafics financiers du braconnage des oiseaux pour la bouche ou le chant, qu’elle dénonce publiquement les mauvaises pratiques en son sein…"

Tous les mots ont leur importance, la capture des grives à la glu est taxée de pratique cruelle et gratuite d'un autre âge (j'ai sur-ligné volontairement), alors que les grives sont immédiatement désengluées et conservées vivantes.

Répétés à l'envi, ces propos erronés et dépréciatifs finissent par devenir des vérités auprès d'une opinion publique dont la caractéristique, à la base, est de ne rien connaître au sujet.

 

A méditer, cette citation d'Aldous Huxley:  Soixante deux mille quatre cents répétitions font une vérité. 

 

RG 

 

 

Source: Chassons.com

Le mail: https://www.chassons.com/lettre-ouverte-dun-chasseur-colere-a-monsieur-alain-bougrain-dubourg/

La réponse d'A B-D:  https://www.chassons.com/alain-bougrain-dubourg-repond-a-chasseur-colere/



16/06/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres