Des grives aux merles

Des grives aux merles

Coups de gueule et news.


Arrêtés-quotas : F. De Rugy n'est pas notre ami...

27 septembre 2018

 

Faisant fi de l’avis rendu le 24 juillet à une très large majorité par le Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage, avis du ministère proposant la simple reconduction des quotas de 2017 - 2018, le nouveau ministre de la Transition Ecologique, F. De Rugy a abaissé arbitrairement ces quotas sans la moindre concertation avec la FNC.

 

Cf. ANDCTG:  http://www.chasse-grives.fr/actualite-542-les-arretes-quotas.html

 

A toutes fins utiles, ci-dessous, le tableau comparatif des quotas 2017-2018 vs 2018-2019:

 

2017-2018 2018-2019   Var. en Nb.    Var. en %
Alpes de Haute Provence 5000 2900 -2100 -    42,00%
Alpes Maritimes 1000 400 -600     -60,00%
Bouches du Rhône 15000 11400 -3600     -24,00%
Var 27000 12200 -14800     -54,81%
Vaucluse 30000 15600 -14400     -48,00%
TOTAL 78000 42500 -35500     -45,51%

 

 

A suivre...

 

 

 

 

 


27/09/2018
4 Poster un commentaire

La réponse d'Allain Bougrain-Dubourg au mail d'un chasseur en colère...

A lire absolument, la réponse d'A B-D (3 juin 2018) au mail à lui adressé par un chasseur en colère (cf. liens ci-dessous).

 

Si certains d'entre nous entretenaient encore quelques illusions, la position du président de la LPO est ainsi parfaitement claire et habile à défaut d'être honnête.

Le texte mérite d'être lu dans sa totalité. Toutefois, en ce qui concerne  la capture des grives à la glu, on attachera un soin particulier à la lecture de la dernière partie de sa réponse.

"... qu’elle (la Chasse française) repense les pratiques cruelles et gratuites d’un autre âge comme le déterrage des blaireaux ou le piégeage des oiseaux à la glu, qu’elle s’attaque aux trafics financiers du braconnage des oiseaux pour la bouche ou le chant, qu’elle dénonce publiquement les mauvaises pratiques en son sein…"

Tous les mots ont leur importance, la capture des grives à la glu est taxée de pratique cruelle et gratuite d'un autre âge (j'ai sur-ligné volontairement), alors que les grives sont immédiatement désengluées et conservées vivantes.

Répétés à l'envi, ces propos erronés et dépréciatifs finissent par devenir des vérités auprès d'une opinion publique dont la caractéristique, à la base, est de ne rien connaître au sujet.

 

A méditer, cette citation d'Aldous Huxley:  Soixante deux mille quatre cents répétitions font une vérité. 

 

RG 

 

 

Source: Chassons.com

Le mail: https://www.chassons.com/lettre-ouverte-dun-chasseur-colere-a-monsieur-alain-bougrain-dubourg/

La réponse d'A B-D:  https://www.chassons.com/alain-bougrain-dubourg-repond-a-chasseur-colere/


16/06/2018
1 Poster un commentaire

Réseaux sociaux.

 

Suite à un récent accident de chasse, la lecture des réactions haineuses de certains individus sur Internet en général et les réseaux dits "sociaux" en particulier m'a rappelé ces paroles d'Umberto Eco:

 

"Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui, avant, ne parlaient qu'au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu'aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. C'est l'invasion des imbéciles."

 

C'est tellement vrai !!!


08/10/2017
1 Poster un commentaire

Information à tous les chasseurs de la part de M. SCHRAEN Willy, Président de la FNC.

Objet :  communiqué du Président de la FNC Willy Schraen suite à la nomination du ministre de l'Ecologie...

(en date du 17 mai 2017, de FNC, envoyé le mercredi 17 mai 2017 à 21:16, à toutes les FDC).

 

« A tous les chasseurs de France,

« Cette journée particulière, qui a vu la désignation du nouveau gouvernement de la République, sera à l’évidence à marquer d’une pierre noire.

« Comment ne pas se sentir trahis et humiliés après avoir appris la nomination de Monsieur Nicolas Hulot à la tête du ministère de l’Ecologie, alors que le Président de la République voulait faire de son mandat un exemple de cohésion sociale et territoriale.

« Le passage réussit d’Emmanuel Macron devant les élus de la chasse en congrès à Paris laisse un goût plus qu’amer dans la bouche de l’ensemble des chasseurs de France en découvrant cette nomination.

« Les intentions de notre nouveau ministre de tutelle sont très claires et nous vous ferons parvenir un florilège de ses petites phrases assassines à notre encontre. Cela en dit long sur sa conception de l’écologie à la sauce dogmatique et de l’affection toute particulière qu’il nous porte.

« Je m’adresse également à l’ensemble des ruraux, agriculteurs, pêcheurs, maires de nos villages et autres usagers de la nature pour leur dire que les écrits de notre nouveau ministre sont là aussi très clairs. Mes amis nous allons souffrir, et comme le dit mon vice-président, les vacances sont finies (bien que je n’aie jamais eu l’impression que nous nous trouvions dans cet état de quiétude…).

« Pour ce choix qui prend le visage d’une déclaration de guerre à la majorité des territoires français et de leurs habitants, j’espère que notre Président de la République a bien conscience que la France des oubliés, celle des traditions, celles des diversités culturelles, celle des héritages, celle du bon sens … ne se laissera pas enfermer dans une niche des extrêmes qui semblent arranger tout le monde au coeur de l’Etat.

« Oui, en faisant ce choix, ce sont des milliers d’hommes et de femmes qui aspiraient juste à vivre en paix dans leur campagne qui vont connaître demain le harcèlement écologique à la Hulot et l’instauration de nouvelles normes supra européennes.

« Mes amis, je vais dès aujourd’hui demander une audience au Président de la République pour qu’il nous dise clairement ses intentions vis à vis de notre programme écologique et rural. Nous sommes pour le développement et non la mise sous cloche des territoires. Nous refusons l’arrêt de nos activités rurales séculaires, la disparition de notre agriculture et la sacralisation de nos terroirs !

« Dans l’attente des réponses de l’Elysée, je vous demande de sonner le tocsin sur tous les territoires de France et de vous préparer à livrer la bataille des législatives et à travers cette élection la mobilisation pour notre survie !

« Le nouveau ministre de l’écologie n’a qu’un mandat temporaire et les urnes auront le dernier mot les 11 et 18 juin prochains.

« Durant toute la campagne présidentielle, j’ai respecté la neutralité politique qui incombe à ma fonction mais si des menaces réelles se font sentir sur notre passion et nos terroirs, rien ne m’empêchera de désigner ceux qui sont un danger pour l’ensemble de la ruralité française.

« Personnellement, ma motivation à défendre nos valeurs n’a jamais été aussi forte et l’adversité dans laquelle nous rentrons avec cette nomination me  motive encore plus. Vous me connaissez suffisamment pour savoir que je serai combatif et que je ne lâcherai rien, politiquement correct ou pas !

« Pour une fois, soyons unis devant les menaces qui nous guettent et réapprenons à chasser en meute !

« Vive la ruralité,

« Vive la chasse ! »

 

Willy Schraen
Président de la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC)

 

-<>-

 


03/06/2017
3 Poster un commentaire

Charte des chasseurs aux gluaux.

L'Association Nationale de Défense des Chasses Traditionnelles à la Grive (ANDCTG) a lancé en septembre 2016 une "éthique des chasseurs aux gluaux".

Cette charte "...a pour but de responsabiliser les chasseurs aux gluaux suite aux combats menés pour la sauvegarde de ce mode de chasse dont la crédibilité passe par une éthique qu'il est nécessaire d'adopter et par une pratique plus responsable...

Source:

Journal de l'ANDCTG, Janvier 2017, n°24 

 

ETHIQUE DES CHASSEURS AUX GLUAUX.JPG (COPIER)_crop_crop.jpg

 


20/02/2017
1 Poster un commentaire