Des grives aux merles

Des grives aux merles

La liste rouge de l'UICN.

L'UICN est une organisation non gouvernementale mondiale consacrée à la conservation de la nature.

Le sigle UICN signifie: Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

La Liste rouge nationale dresse un bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces en métropole et en outre-mer. Elle permet de déterminer le risque de disparition de notre territoire des espèces végétales et animales qui s’y reproduisent en milieu naturel ou qui y sont régulièrement présentes.

 

La Liste Rouge ne signifie pas que toutes les espèces répertoriées  sont menacées.

 

Ainsi, la quasi totalité des turdidés chassés en France métropolitaine, sont classés LC (Préoccupation mineure), la grive mauvis est, quand à elle, classée NT (quasi menacée).

 

Donc, quand une association animaliste et anti-chasse (aujourd'hui c'est devenu un pléonasme !) souligne que telle ou telle espèce figure sur la liste rouge cela ne signifie pas obligatoirement que cette espèce est menacée.

RG 

 

 

 

La Liste rouge de l’UICN est un indicateur privilégié pour suivre l’état de la biodiversité dans le monde. Grâce à cet état des lieux, on sait aujourd’hui qu’une espèce de mammifères sur quatre, un oiseau sur sept, plus d’un amphibien sur trois et un tiers des espèces de conifères sont menacés d’extinction mondiale.

 

QU’EST-CE QUE LA LISTE ROUGE ?

 

La Liste rouge de l’UICN constitue l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales. Elle s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction de milliers d’espèces et de sous-espèces. Ces critères s’appliquent à toutes les espèces et à toutes les parties du monde.

 

Fondée sur une solide base scientifique, la Liste rouge de l’UICN est reconnue comme l’outil de référence le plus fiable pour connaître le niveau des menaces pesant sur la diversité biologique spécifique. Sur la base d’une information précise sur les espèces menacées, son but essentiel est d’identifier les priorités d’action, de mobiliser l’attention du public et des responsables politiques sur l’urgence et l’étendue des problèmes de conservation, et d’inciter tous les acteurs à agir en vue de limiter le taux d’extinction des espèces.

 

La Liste rouge permet de répondre à des questions essentielles, telles que :

• Dans quelle mesure telle espèce est-elle menacée ?
• Par quoi telle ou telle espèce est-elle spécialement menacée ?
• Combien y a-t-il d’espèces menacées dans telle région du monde ?
• Combien a-t-on dénombré de disparitions d’espèces ?

 

QUELQUES CHIFFRES CLEFS:

 

Dans la dernière édition de la Liste rouge mondiale (version 2021.3), sur les 142 577 espèces étudiées, 40 084 sont classées menacées.

 

Parmi ces espèces, 41% des amphibiens, 13% des oiseaux et 26% des mammifères sont menacés d’extinction au niveau mondial. C’est également le cas pour 37% des requins et raies, 33% des coraux constructeurs de récifs et 34% des conifères.

 

Dans cet état des lieux, la France figure parmi les 10 pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces menacées : au total, 1 889 espèces menacées au niveau mondial sont présentes sur son territoire, en métropole et en outre-mer.

 

COMMENT LA LISTE ROUGE EST-ELLE ÉTABLIE ?

 

Le système mis au point pour l’établissement de la Liste rouge est le résultat d’un vaste processus de concertation, d’élaboration et de validation de plusieurs années, mené par les experts de la Commission de sauvegarde des espèces de l’UICN.

 

Avec le système de la Liste rouge de l’UICN, chaque espèce ou sous-espèce peut être classée dans l’une des neuf catégories suivantes : 

 

- Éteinte (EX), 

- Éteinte à l’état sauvage (EW),

- En danger critique (CR),

- En danger (EN),

- Vulnérable (VU),

- Quasi menacée (NT),

- Préoccupation mineure (LC),

- Données insuffisantes (DD),

- Non évaluée (NE).

 

La classification d’une espèce ou d’une sous-espèce dans l’une des trois catégories d’espèces menacées d’extinction (CR, EN ou VU) s’effectue par le biais d’une série de cinq critères quantitatifs qui forment le cœur du système.

 

Ces critères sont basés sur différents facteurs biologiques associés au risque d’extinction : taille de population, taux de déclin, aire de répartition géographique, degré de peuplement et de fragmentation de la répartition.

 

Sources:

- UICN, Comité Français.

 

 

LISTE ROUGE TURDIDÉS DE FRANCE MÉTRO._crop.jpg
 

 

Etablie conformément aux critères de l'UICN, la Liste Rouge des espèces menacées en France vise à dresser un bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces de la faune et de la flore à l'échelle du territoire national.

- Statut LC: préoccupation mineure, espèce pour laquelle le risque de disparition de France métropolitaine est faible.

- Statut NA d: espèce non soumise à évaluation car régulièrement présente en métropole en hivernage ou en passage, mais pour laquelle le manque de données disponibles ne permet pas de confirmer que les critères d'une présence significative sont remplis.

- Statut DD: données insuffisantes.

- Statut NE 2: espèce non évaluée, non confrontée aux critères de la Liste Rouge mondiale.

- Statut NT: espèce quasi menacée, proche du seuil des espèces menacées ou qui pourrait être menacée si des mesures de conservation spécifiques n'étaient pas prises.

- Tendance: stable.

 

Statuts établis en 2016 pour les oiseaux nicheurs et en 2011 pour les oiseaux hivernants et de passage.

Citation des résultats UICN France, MNHN, LPO, SEOF & ONCFS (2016). La Liste Rouge des espèces menacées en France - Chapitre Oiseaux de France Métropolitaine? Paris. France

 

Remarque au sujet de la grive mauvis: statut NA d (France, passage) et NT (liste rouge mondiale).

 

"La grive mauvis est, des 5 espèces concernées, celle qui se reproduit le plus au nord. La Russie accueille 75% des effectifs européens et les 3 Pays scandinaves en rassemblent 22%. Plus que toute autre, l’avenir de cette espèce notamment en ce qui concerne ses habitats de reproduction dépend donc de 4 pays. Elle est considérée en légère diminution et représente 14 % des prélèvements." 

 

Source: Effectifs Européens et tendances de 2004 à 2015 des populations de merle noir et de 4 grives chassables. Dr J-C RICCI, Directeur scientifique IMPCF, Septembre 2017

 

♦ 

 

 Pour information:   La Grive à gorge noire (Turdus atrogularis), qui figure dans le tableau plus haut, si elle est très commune en Russie est une espèce rare en France.

 

Grive à gorge noire.jpg



25/06/2022
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres