Des grives aux merles

Des grives aux merles

Grives et taxinomie.

Non, la taxinomie n'est pas une nouvelle épidémie qui viendrait frapper nos chers turdidés !

Il s'agit, en fait, du système de classification des êtres vivants.

Définitions:

"Le mot taxinomie désigne la science des lois de la classification des êtres vivants..." (oiseaux.net)

ou encore:

"La taxinomie ... est la science qui a pour objet de décrire les organismes vivants et de les regrouper en entités appelées taxons afin de les identifier puis les nommer et enfin les classer. Elle complète la systématique qui est la science qui organise le classement des taxons et leurs relations..." (Techno-Sciences.net)

Taxonomie (Copier).png

 

Ainsi, par exemple, la hiérarchie taxinomique de la grive musicienne est la suivante:

 

  1. Règne: Animalia
  2. Embranchement: Chordata
  3. Sous-embranchement: Vertebrata
  4. Classe: Aves
  5. Ordre: Passériformes
  6. Famille: Turdidae (Turdidés)
  7. Genre: Turdus
  8. Espèce: Philomélos

 

Remarques:

g. & h. en taxinomie, genre et espèce sont toujours écrits en latin et en italique.

 

f. La seule famille des turdidés compte 172 espèces réparties entre les 17 genres suivants:

 

Cataponera

Catharus

Chlamydochaera

Ciclochpsis

Cochoa

Entomodestes

Geokichla

Grandala

Hylocichla

Ixoreus

Myadestes

Neocossyphus

Ridgwayia

Sialia

Stizorhina

Turdus

Zoothera

 

 Certains genres ne comportent que peu d'espèces (ex: Grandala, Cataponera, Cichlopsis, Hylocichla ou Ixoreus (une seule espèce chacun) alors que le genre Turdus en comporte plus de 85.

 

En France, le genre Turdus est représenté par 6 espèces:

- La grive draine (Turdus viscivorus)

- La grive litorne (Turdus pilaris)

- La grive musicienne (Turdus philomelos)

- La grive mauvis (Turdus iliacus)

- Le merle noir (Turdus merula)

- Le merle à plastron (Turdus torquatus)

En de rares (voire même très rares) occasions, on a pu observer en France les espèces suivantes:

 

  • Grive de Naumann (Turdus naumanni), hivernante occasionnelle.
  • Grive obscure (Turdus obscurus), rare/occasionnel
  • Grive à ailes rousses (Turdus ruficolis), présent et/ou nicheur
  • Grive à gorge noire (Turdus astrogularis), présent et/ou nicheur
  • Grive à gorge rousse (Turdus eunomus), rare/occasionnel
  • Grive de Sibérie (Geokichla sibirica), rare/occasionnel
  • Grive à dos olive (Catharus ustulatus), rare/occasionnel
  • Grive à joues grise (Catharus minimus), rare/occasionnel
  • Grive dama (Zoothera dauma), rare/occasionnel
  • Grive dorée (Zoothera aurea), migration accidentelle

 

La notion de sous-espèce:

La sous-espèce est un rang taxonomique intermédiaire, immédiatement inférieur à l'espèce, dans la classification classique des êtres vivants qui permet de distinguer des populations présentant de légères variations génétiques au sein de l'espèce, accentuées ou acquises au cours du temps.

Le nom des sous-espèces comporte trois parties : le nom générique, le nom spécifique et le nom sub-spécifique, formé selon les mêmes règles que le nom spécifique.

Pour l'espèce-type, le nom sub-spécifique est identique au nom spécifique.

Ex. la grive mauvis type: Turdus iliacus iliacus

La sous-espèce a une nomenclature trinomiale, c'est-à-dire formée de trois noms : le générique, le spécifique et le sub-spécifique. 

 Ex.:

- la grive mauvis d'Islande et des iles Féroé: Turdus iliacus coburni

 

- la grive musicienne. Outre l'espèce type, on connaît trois sous-espèces:

  • Turdus philomelos philomélos (c'est l'espèce type). Centre et est de l'Europe, Anatolie, Caucase.
  • Turdus philomélos hébridensis, ouest Ecosse et ouest Irlande.
  • Turdus philomélos clarkei, ouest de l'Europe.
  • Turdus philomélos nataliae, centre et ouest de la Sibérie à l'Altaï. 
  •                   

 - la grive draine: 3 sous-espèces:

  • Turdus viscivorus viscivorus, Europe, ouest Sibérie et Iran
  • Turdus viscivorus deichleri , nord-ouest Afrique, Corse et Sardaigne
  • Turdus viscivorus bonapartei sous-continent Asiatique, Turkmenistan et Népal

 

- la grive litorne: Pas réellement de « sous-espèces » identifiées, l’espèce étant considérée comme monotypique,

 

- le merle noir: la taxinomie de cette espèce est assez complexe. 7 sous-espèces selon Oiseau.net:

 

  • Turdus merula merula, Europe
  • Turdus merula azorensis, Açores
  • Turdus merula cabrerae, Madère et Canaries
  • Turdus merula mauritanicus, nord-ouest Afrique
  • Turdus merula aterrimus, Sud est Europe, Turquie, Caucase et nord Iran
  • Turdus merula syriacus, iles sud Grèce, sud Turquie, sud Iran, nord Irak et Egypte
  • Turdus merula intermedius, montagnes de l'Asie Centrale et nord Afghanistan
  • mais, selon Avibase, il existerait 14 à 16 sous-espèces de Turdus merula et 15 selon Peter Clement !!!!

 

 

ψ

 

   

 Sources: Avibase, Oiseaux.net, Ornithomédia, Le livre Thrushes de P. Clement et R. Hathway, Rechno-sciences.net et INPN-MNHN (Inventaire National du Patrimoine Naturel) 



       



12/02/2022
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres