Des grives aux merles

Des grives aux merles

Histoire de sang...

Voici une photo qui, en son temps, a suscité bien des réactions lors de sa publication sur un site bien connu consacré aux grives et à leurs chasses. L'auteur: moi-même.

 

Nature morte quine 1 (Copier).jpg

J'avais été ému à la fois par l'harmonie des couleurs: rousseur des plumes sous-alaires et rouge vermeil d'un sang pas encore figé, lien ultime entre la vie et le corps de cette grive mauvis qui n’est, déjà, plus que matière, comme le bois des planches du poste…. 
C'est le sentiment que j'ai éprouvé lors de la prise de la photo.
Une personne du site en question a bien ressenti cette émotion et il a su lui donner un nom: "Rouge Passion"...

Les réactions des membres ont été très tranchées. En résumé, pour certains:

- Photo de mauvais goût...

- Cela n'apporte rien à une photo de tableau de chasse...

- Il vaut mieux éviter la vue du sang pour ménager les âmes sensibles...

Pour d'autres, au contraire:

- Cela ne me gêne pas de voir des photos avec du sang car j'assume totalement ma passion qui est la chasse. - Nous sommes chasseurs et l'acte de tuer du gibier engendre (ou pas) la présence de sang sur celui-ci. Le fait de le camoufler ou de l'atténuer aux yeux des non chasseurs, écologistes ou personnes sensibles, est pour moi une pure hérésie.

- ...il faut se rendre à l'évidence, si le sang vous dérange, arrêtez de poster des photos d'animaux morts !

- ...il est évident que le sang fait partie de notre passion...

- ...donc si je suis toujours vos principes, pas de photos avec des tableaux importants, pas de photos avec du sang.......et bientôt plus de photos d'armes.

- ...Belle photo d'une aile rousse avec quelques gouttes de sang , ça ne me dérange pas. On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs. Quand on tue un animal il y a du sang, c'est comme ça , c'est la réalité. Tant qu'il n'y a pas une mare de sang ou un animal amoché par le coup de fusil ça va...

 

Un ami, membre de ce blog, a trouvé une solution pour mettre un terme à la polémique: 

 

La grive sans sang!!!

 

Nature morte quine 2 (Copier).jpg

 

- "Etant l'auteur de la photo retouchée sans le sang, et ce sans l'avis du propriétaire de l'image, qu'il m'en excuse mais je sais qu'il ne m'en tient pas rigueur, j'avais simplement voulu montrer qu'au point de vue artistique on pouvait faire d'une très belle photo, une très ordinaire.
Le but recherché n'était absolument pas de créer une polémique sur la vue du sang maculant du gibier, nous savons tous ici que le sang fait partie intégrante de notre action.
Il est certain que sur un site accessible par le plus grand nombre ,ce genre d'image peut choquer quelques âmes sensibles; mais les personnes faisant état de sensiblerie sont-elles obligées de venir visiter un site dédié à la chasse ?
Dans ce cadre, et pour rester dans ce sujet spécifique, la vue du sang sur une photo ayant rapport avec la chasse ne me dérange absolument pas dans la mesure où l'image ne montre pas du sang pour ne voir que le sang.
Rappelez-vous les images des bébés phoques exécutés sur la banquise, le rouge vif (et vivant) coulait sur la fourrure et la neige blanche immaculées.
Ces images étaient insoutenables, certes, nous sommes très loin de ce spectacle.
Le chasseur de grives ne fait pas de l'exhibition, c'est un chasseur traditionnel, uniquement !"

 

Troisième et dernière photo, pour ne fâcher vraiment, vraiment personne:

 

Sans sang et sans grive !!!

 

Nature morte quine 3 (Copier).jpg 

 

Pour terminer, à méditer cette analyse très pertinente:

 

"La symbolique du sang, associée à des traditions bibliques ou rituelles, repose sur l’ambivalence des images qui lui sont associées. Du sang symbole de vie au sang symbole d’épouvante, en passant par le sang “thérapeutique”, ce liquide a été affublé de vertus comme de propriétés maléfiques au cours de l’histoire."

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

 

RG



06/02/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres