Des grives aux merles

Des grives aux merles

La chasse des grives et des merles à l'affût en Haute Corse.

Les 3 photos ainsi que les commentaires ci-dessous m'ont été aimablement communiqués par un membre de ce blog (Kakouille).

Je dois dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire son récit, regarder ses photos et imaginer l'atmosphère de ce mode de chasse. Car, vraiment, à la chasse, ce qui importe le plus, ce sont bien les sentiments que l'on éprouve et les sensations que l'on ressent. Qu'il en soit vivement remercié. 

Je lui laisse maintenant la parole.

RG

 

"...C'est une chasse aux lierres, en un lieu difficile d'accès, connu de quelques initiés, situé en Haute Corse (entre Chisa, Ventiseri et Travu).

...L'étroit chemin originel n'est pas entretenu, et c'est bien comme çà!

On peut même, en cherchant bien, y trouver un vieux pommier et quelques fruits à partir de mi-septembre...

La période la plus favorable est celle où le froid est présent et concentre les oiseaux qui viennent s'alimenter le matin et aussi un peu le soir.

Le mois de février est le plus propice, mais fin décembre et janvier, si les températures sont basses, on peut faire quelques beaux prélèvements...

Le biotope est très humide, du fait de la présence d'eau et du peu de lumière du soleil...

C'est une petite vallée encaissée où coule un ruisseau surplombé par une forêt de chênes, de hêtres et d'arbousiers. Beaucoup d'arbres couchés, de branchages et de ronces. Un gué impossible à franchir sans bottes, au risque de passer la matinée avec les pieds mouillés!!!

Ici pas de poste, le chasseur se dissimule contre le tronc d'un arbre. Pas d'appeaux non plus.

L'armement: calibre 20 semi-auto, cartouches Rio ou BP en plomb de 7,5. Quand les oiseaux sont dans les lierres en haut de la canopée, j'utilise le calibre 16, cartouches SAGA, plomb de 8.

Je suis obligé d'avoir des plombs de cette taille, car avec une taille plus petite, je blesse beaucoup , la taille parfaite étant le numéro 8 que je trouve peu en cal. 20.

 

J'ai peaufiné cette méthode au fur et à mesure des années.Dans les années fastes de grand froid, j'y allais avec la 14 mm !!

En une matinée entre 06 h 00 et 11 h 30, je peux prélever entre 5 à 20 turdidés.

Parfois, le tableau est agrémenté d'un ou plusieurs Geais des Chênes et de quelques  pigeons (assez rare).

C'est une chasse passionnante, car difficile mais pleine de sensations, où le score importe peu...

<->

... En Corse comme ailleurs, maintenant, la pratique est le tir au vol à la passée du matin et surtout du soir, avec chien pour la récupération. Cette chasse là n'est pas traditionnelle de l'île.

Avant, c'est surtout le tir au posé que pratiquaient nos anciens. J'essaie, modestement, de préserver ce mode de chasse. 

Je rencontre beaucoup de quinquagénaires et surtout d'anciens (60 ans et plus), mais, honnêtement, je rencontre peu de jeunes.

 

 

Kakouille 1 retouchée (Copier).jpg     Kakouille 2 retouchée (Copier).jpg

Kakouille 3 retouchée (Copier).jpg

 

 

 

 



22/04/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres