Des grives aux merles

Des grives aux merles

Quand la météo n'est pas au rendez vous...

Matinée du 29 novembre 2017.

Deuxième séance de capture des grives à la glu avec J.S.

Cette fois-ci, je suis bardé de piles et de batteries, histoire de ne pas tomber en panne sèche comme la fois précédente.

Mais, aujourd'hui, le froid et un épais brouillard sont de la partie.

C'est très défavorable: les verguettes recouvertes d'une fine pellicule d'eau gelée risquent d'être inopérantes.

Néanmoins, les gluaux sont posés et les appelants disposés dans les cages anti-rapaces.

 

Une faible lueur dans le ciel, les oiseaux commencent à ramager:

 


 

 

Il fait grand jour maintenant, mais le brouillard s'est densifié. 

 

N° 6 Ramageuse dans la brume (Copier).JPG 

 

Les arbres ont perdu beaucoup de feuilles, ce qui génère des "fausses poses" comme ci-dessous:

 

N° 5 Cherchez la grive (Copier).jpg

 

Sur les verguettes gelées, chachas (lirornes) et quines (mauvis) peuvent se poser sans danger, ça ne "colle" pas du tout !!!

 

 

 

Le bilan de la matinée sera extrêmement maigre: 1 chacha et 1 étourneau aussitôt décollé et relaché.

Matinée intéressante toutefois car riche d'enseignements.

Merci à toi J.S. et à la prochaine fois.

 

RG

 



11/12/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres