Des grives aux merles

Des grives aux merles

Fresques romaines et turdidés.

De retour d'un séjour d'une semaine à Rome, je n'ai pas pu résister au plaisir de partager ici quelques découvertes (concernant les grives, bien sûr) faites lors de ma visite du Palazzo Massimo alle Terme (Musée National Romain).

Très appréciées, gastronomiquement parlant, par les Romains, les turdidés sont fréquemment représentés sur les mosaïques et les fresques qui ornaient les riches villas patriciennes.

Le département fresques du musée est particulièrement spectaculaire: jardins, arbres, fruits, oiseaux figurent en abondance. Les grives et merles y sont bien présents, il suffit de les chercher.

RG

 

 

- Le jardin de Livia (traité en trompe l'oeil):

 

Oiseaux Palazzo Massimo 1.jpg

 

- Détails:

 

Grive  Palazzo Massimo 2.jpg

 

Grive Palazzo Massimo 3.jpg

 

Grive Palazzo Massimo 4.jpg

 

Grive Palazzo Massimo 5.jpg

 

Merle  Palazzo Massimo 6.jpg

 


 

 

La technique des fresques romaines:

C'est une technique de peinture murale qui consiste à recouvrir un mur de couches très fines d'un enduit à base de chaux.

La dernière couche, encore fraîche (d'où le terme italien "a fresco"), reçoit les pigments de couleur.

Cette technique nécessite une préparation minutieuse des supports, une très grande habileté et doit être exécutée très rapidement, avant que l'enduit ne soit complètement sec.

 


 



16/04/2018
3 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres