Des grives aux merles

Des grives aux merles

Arts et Grives.


Grives à l'estouffade de pommes de terre.

Les grives se prêtent à toutes sortes de préparations culinaires.

La recette qui suit m'a été aimablement communiquée par mon ami Jonathan, alias Jo la grive, modérateur sur le forum de Grives.net.

La parole est à Jo:

« Connaissez-vous la recette des grives à l'estouffade de pomme de terre ?

Prendre les grives non vidées et les barder, prendre des grosses patates de montagne, couper un chapeau et les creuser pour y mettre 3 grives, saler, poivrer, mettre 2 grains de genièvre écrasés et de l'huile d'olive, recouvrir d'un morceau de ventrèche puis du chapeau.
Mettre les patates dans du papier d'alu et les faire cuire dans une bonne braise épaisse 1H45.
Les patates ont pris le jus des grives et celles-ci sont cuites à l’étouffé et confites
Je ne vous dis pas ! Les grives à l'estouffade de pomme de terre c'est à se taper le cul par terre ! 
»

 

--<->-- 

 

Les patates de montagne, quézaco ? et 3 grives par patate ? Je connais des variétés de pommes de terre de fort belle taille, mais impossible d’y mettre 3 grives.

Alors, on fera avec de grosses pommes de terre des Bouches du Rhône, et ce sera 1 grive par patate.

Et faute de braises, ce sera le four électrique.

Donc, ce jour-là, 9 grives et 9 pommes de terre :

 

grive-a-l-estouffade-pomme-de-terre-1.jpg

 

On enlève un chapeau et on creuse les pommes de terre :

 

grive-a-l-estouffade-pomme-de-terre-2.jpg

 

La grive, bardée, est recouverte d'un morceau de ventrèche, puis elle est salée, poivrée, 2 grains de genièvre écrasés, un petit filet d'huile d'olive……:

 

grive-a-l-estouffade-pomme-de-terre-3.jpg

 

Chaque pomme de terre est soigneusement enveloppée dans du papier d'aluminium.

Les voilà prêtes pour le four (thermostat 200):

 

grive-a-l-estouffade-pomme-de-terre-4.jpg

 

1 h 30, après, elles sont prêtes à être dégustées:

 

grive-a-l-estouffade-pomme-de-terre-5.jpg

 

grive-a-l-estouffade-pomme-de-terre-6.jpg
      

Recette inaugurée le 22 avril 2013. Et réitérée à plusieurs reprises à la demande des connaisseurs.

 

Merci Jo !

 


25/12/2015
3 Poster un commentaire

Quand grivophilie rime avec philatélie...

La philatélie, c'est l'art de collectionner les timbres postaux.

Et la grivophilie, alors ?

C'est un néologisme qui désigne l'intérêt suscité chez certains par tout ce qui concerne les grives.

Quel rapport direz vous ?

Et bien, il en existe un. C'est la philatélie thématique.

Elle consiste à rassembler timbres-poste et autres documents philatéliques et postaux ayant un rapport avec un thème particulier.

Et ici, le thème, vous l'avez deviné, c'est les grives et les merles.

Après recherches, il s'avère que si les oiseaux, en général, sont plutôt bien représentés en philatélie, il en est pas de même pour les turdidés grives et merles.

D'autant plus que j'ai décidé de ne retenir que les timbres des pays "sérieux", c'est à dire des pays qui émettent des timbres concernant essentiellement leur culture et leur faune.

Ainsi, un timbre irlandais représentant une grive musicienne me parait plus intéressant qu'un timbre du Burundi représentant le même oiseau.

RG


20/10/2015
0 Poster un commentaire

Remarque préliminaire.

Voilà un bon moment que je caressais le projet de constituer une petite anthologie consacrée à la chasse des grives et merles au poste à feu.
Les courts extraits que je présente ici observent les textes de loi quant au respect des droits d'auteur, tant moraux que patrimoniaux.
Ce ne sont que des extraits et ils sont une incitation à la lecture des livres dont ils sont tirés.
(Sources : ma bibliothèque-chasse personnelle, mes recherches sur le net.) 

RG


06/09/2015
0 Poster un commentaire

Une Anthologie des poésies consacrées aux grives ?



On peut être chasseur et aussi amateur de poésies, n’en déplaise à nos détracteurs toujours prompts à nous caricaturer.

Ceci ne constitue pas une Anthologie de la Poésie consacrée aux grives et merles, mais simplement le résultat de mes découvertes...

RG


27/08/2015
0 Poster un commentaire

Grives à la Bacchus.

Personnage très intéressant que Robert Villatte des Prûgnes. A la fois chasseur consommé, auteur de nombreux ouvrages cynégétiques et halieutiques, mais aussi artiste culinaire.

Ici, c'est la facette cuisine qui a retenu toute mon attention.

Voilà une recette pas banale et que je compte bien essayer cette année: les grives à la Bacchus.

Mais laissons la parole à R. Villate des Prûgnes:

 

Patrimoine-040 (Copier).jpg
 

 

A propos des recettes à la Bacchus:

 

" Clairement il n'y a pas qu'une recette pour la fondue Bacchus (ou vigneronne), car suivant les goûts de chacun, différents ingrédients sont recommandés. Cependant la recette ci-dessous est celle que j'utilise, et mes convives ne se sont jamais plaints. Modifiez-là selon votre goût, et bon appétit.

Typiquement la fondue Bacchus consiste en des dés de viande (boeuf, poulet) cuits dans un bouillon aromatisé, je préfère utiliser du vin rouge.

Une fois cuits, les morceaux de viande sont mangés accompagnés d'un choix de sauces (les mêmes que pour la fondue bourguignone traditionnelle).

Traditionnellement la fondue Bacchus est servie avec des chips, des frites ou du riz. Pour ma part, je préfère les chips ou un bon pain au levain, bien croustillant. "

 

Grives à la Bacchus: 

 

" Plumez, videz, lardez les grives, placez-les dans une sauteuse foncée d’un peu de beurre, salez-les et faites-les cuire au four assez chaud, vingt minutes environ . Cuites, rangez-les dans une cocotte avec des grains de raisin doré, couvrez et tenez au chaud. Versez dans la sauteuse du vin blanc, ou mieux du porto et réduisez après quelques bouillons. Ajoutez du jus de raisin et du jus de citron ; passez la sauce sur les grives et servez. " 

 

R.Villatte des Prugnes Les Chasses au petit gibier Crépin-Leblond 1958.

 

 


20/01/2017
1 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser