Des grives aux merles

Des grives aux merles

"Turdus ipse sibi malum cacat."

La grive draine (Turdus viscivorus)  est également appelée grive du gui car elle ingère les baies de cette plante dont elle raffole. 

Les graines, non digérées, sont expulsées avec les fientes et germent là où elles tombent, contribuant ainsi à la dissémination de cette plante parasite.

Or, les baies du gui étaient autrefois utilisées pour fabriquer la glue.

D'où ce proverbe de l'Antiquité: "Turdus ipse sibi malum cacat".

Ce qui signifie:"la grive chie elle-même son propre malheur".

 

RG



05/02/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres