Des grives aux merles

Des grives aux merles

La chasse des grives à l'arbalète.

Gravure sur bois du XIXe siècle, extraite de "La chasse illustrée" qui fut la plus importante des revues cynégétiques françaises de 1868 à la veille de la 1ère guerre mondiale. 

Cette gravure représente une scène de chasse aux grives à l'arbalète...

A noter que cette chasse se déroule de nuit. Les chasseurs opèrent à deux. L'un éblouit les oiseaux à l'aide de sa lanterne, l'autre les tire à l'aide d'une arbalète dite "à jalets"

 

Chasse grive arbalète (XIXe gravure)_crop (.jpg

 

Ce mode de chasse est rarement représenté, bien que l'arbalète remonte à la plus haute antiquité.

Arme de guerre extrêmement puissante, elle était également utilisée à la chasse du grand gibier.

Pour le tir des oiseaux posés et des petits animaux, on utilisait l’arbalète à jalets. Tendue par le seul effort de la main, elle projetait des petites billes de terre ou de plomb.

 

Les armes de trait subsisteront à la chasse longtemps après l’introduction des armes à feu; silencieuses, elles offraient en effet l’avantage d’atteindre sans bruit les gibiers approchés. Les médiocres performances balistiques des armes à feu de l’époque expliquent aussi la persistance des armes de trait dans l’univers cynégétique, en particulier de l’arbalète.

Abandonnée à la fin du XVIe siècle- début XVIIe, l'arbalète à jalets connaîtra un regain d'intérêt durant la seconde moitié du XIXe siècle pour la chasse des ... grenouilles!

  

Dans la gravure ci-dessus, l'arme utilisée est vraisemblablement une arbalète dite à "baguette".
Cette arbalète se compose de deux demi-canons en bois et plus tard en métal, entre lesquels glisse la corde. La corde est amenée au cran de la noix ( ~ gâchette ) par la pression d'une baguette à poignée.  Cette arbalète lance des petites balles de plomb.

 

Pour terminer, voici un passage du poème intitulé Le plaisir des champs de Claude Gauchet (1583).

Il s'agit d'un merle tué avec l'arbalète à jalets.

 

"lors avec l'arbalestre à la la main je m'approche,

je bande,et le boulet dans la fronde j'encoche

Et l'oeillet dans la noix;puis par le trou je voy

Et le merle et le poinct;alors m'arretant coy,

Je desserre la clef.La serre se desbande,

Et l'arc,qui se rejette avec une force grande,

Envoye en l'air le plomb qui,vers l'oiseau dressé,

L'atteint et l'abat mort,d'oultre en oultre percé".

 

 

- Et aujourd'hui, peut-on chasser avec une arbalète ?

L'arrêté du 1er Août 1986 est on ne peut plus clair: "Sont interdits pour la chasse de tout gibier et pour la destruction des animaux nuisibles : l'emploi pour la chasse à tir d'autres armes ou instruments de propulsion que les armes à feu ou les arcs..."

L'arbalète n'étant ni une arme à feu ni un arc elle est donc, ipso facto, interdite à la chasse...

 

- pour plus d'informations sur l'histoire de l'arbalète, voir, entre autres, ici:  http://michel-staes.e-monsite.com/pages/page-9.html



05/04/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres